Amel Brahim-Djelloul dans Amadigi

Amel Brahim-Djelloul chante le rôle d'Oriana, dans Amadigi, de Georg Friedrich Haendel du 12 janvier au 8 mars 2019 à Sénart, au CDBM, à Paris (Athénée), à l'Opéra de Massy, à Maison-Alfort, à Saint-Quentin-en-Yvelines et à Compiègne.

Hélas, contrairement à ce que l’on prétend, les amoureux ne sont pas seuls au monde. Si Amadigi et Oriana n’étaient pas si désirables, peut-être pourraient-ils s’aimer à loisir. Mais, malheur à eux, ils vont déchaîner les ardeurs d’un puissant prince et d’une sublime sorcière… Vengeances, complots, combats singuliers, ténébreux esprits et “fontaine de l’amour véritable”, l’opéra de Haendel déchaîne les forces les plus passionnelles, et fait jaillir les plus déchirantes incantations. “Le grand nombre de situations fortes, voire extrêmes, contenues dans cet opéra élimine les instants décoratifs au profit d’une tension constante”, indique le directeur musical Jérôme Correas. Expert éclairé des œuvres lyriques des XVIIe et XVIIIe siècle, le chef des Paladins rencontre pour la première fois le metteur en scène Bernard Levy.

Amadigi est un huis-clos qui dégage des émotions musicales et théâtrales incomparables, des moments de transcendance pure. Une histoire romanesque pleine d’obstacles et de rebondissements, où la cruauté et la mélancolie se disputent la beauté des sentiments.
Le héros, Amadigi, vit avec la princesse Oriana un amour partagé. Mais cette double inclination est fort mal vue par deux jaloux qui entendent bien contrarier cette idylle : la magicienne Melissa, elle-même éprise d’Amadigi, et le prince de Thrace Dardano, amoureux éconduit d’Oriane. Avant que les amants ne puissent s’abandonner à la félicité d’un amour sans nuages au son d’une pastorale, ils traverseront une série d’épreuves auxquelles démons et furies ne sont pas étrangers et dont ils triompheront.

Dans cette adaptation inédite de Bernard Lévy et Jérôme Correas, place à la simplicité du parlé-chanté, et au pouvoir de l’image. Le huis-clos féérique prend ici la forme d’un dialogue musical et théâtral entre l’orchestre et les interprètes. Une occasion rêvée de (re)découvrir le style inimitable de l’ensemble vocal et instrumental des Paladins !

 

Direction : Jérôme Correas.
Mise en scène : Bernard Lévy.

Avec Rodrigo Ferreira, Aurélia Legay, Amel Brahim-Djelloul, Séraphine Cotrez et l’orchestre Les Paladins.

Scénographie : Alain Lagarde | Lumières : Christian Pinaud | Costumes : Alain Lagarde | Vidéo  : Romain Vuillet

 

Amadigi, G.F. Haendel

 

Théâtre-Sénart, Lieusaint

12 Janvier 2019, 20:30     / 13 Janvier 2019, 16:00

 

Centre des bords de Marne, Le Perreux-sur-Marne

17 Janvier 2019, 20:30

 

Théâtre de l'Athénée, Paris

25, 26 et 30 Janvier 2019, 20:00 / 27 Janvier 2019, 16:00  / 29 Janvier 2019, 19:00

 

Théâtre Claude Debussy, Maisons-Alfort

2 Février 2019, 20:00
 

Théâtre de Saint-Quentin en Yvelines

6 Février 2019, 20:30 / 7 Février 2019, 19:30

 

Opéra de Massy

16 Février 2019, 20:00     / 17 Février 2019, 16:00 
 

Théâtre Impérial de Compiègne

8 Mars 2019, 20:30