Amadigi au Théâtre de Poissy

Le 20 novembre, nous aurons l'occasion de retrouver Amel Brahim-Djelloul dans la production d'Amadigi créée la saison passée au Théâtre de Sénart avec Les Paladins, sous la direction de Jérôme Corréas,  puis en tournée au Centre des Bords de Marne,  au Théâtre l'Athénée à Paris, à Maison Alfort, à Saint-Quentin, Massy et Compiègne avant de revenir cette saison à Poissy (en version de concert).

Notons par ailleurs que les retours de la presse ont été pour le moins positifs. Resmusica décrivait les deux chanteuses en ces termes : 

"Amel Brahim-Djelloul, très à l’aise scéniquement en Oriana, laisse à loisir s’épanouir le fruit d’aigus magnifiques et la fraîcheur d’une incarnation qui est un raffinement de tendresse."

Resmusica.com -  29/01/2019  - Jean-Luc Clairet

Nous pouvons  également citer Forum Opéra, dont voici deux extraits : 

"Amel Brahim-Djelloul est une superbe Oriane, fort émouvante dans son jeu et d’une élégance déjà mozartienne dans son chant : encore une artiste qu’on aimerait entendre plus souvent."

Forumopéra.com - 13/01/2019 - Laurent Bury

 

Après cette représentation à Poissy, Amel Brahim-Djelloul retrouvera la pianiste Anne le Bozec pour deux récitals. Le premier aura lieu au Théâtre du Capitole de Toulouse avec un programme autour de Poulenc. Pour le second, il faudra traverser la méditerranée puisque c'est à Alger qu'on pourra les entendre en décembre durant  la semaine de masterclasses qu'elles dispenseront à l'Institut Français d'Alger.

Régulièrement invitée par de nombreux orchestres (Orchestre national de France, National Symphony Orchestra de Washington, Orchestre Philharmonique Royal de Liège, National Philharmonic d'Ukraine, Orchestre Philharmonique de Strasbourg, Orchestre des concerts Pasdeloup, Orchestre Symphonique National Algérien, Orchestre national d'Ile-de-France, Orchestre Philharmonique du Maroc...) et ensembles (Les Arts Florissants, Le Poème Harmonique, Les Paladins, Il Caravaggio, 2E2M, Mezwej, les Talens Lyriques, le Quatuor Debussy …), Amel Brahim-Djelloul élargit chaque saison sa palette de projets personnels qui souvent, relient Orient et Occident, comme les programmes "L'Orgue du Sultan" (avec l’Achéron et Sultan Veld), "Les 1001 Lunes de la Princesse Boudour" (avec Aymeric Lecerf et Nicolas Jouve), le récital "Populaires" (avec Nicolas Jouve), "Canciones" (avec C Barré) ainsi que ses programmes méditerranéens avec l’Ensemble Amedyez, ensemble avec lequel elle revient tout juste d'Arabie Saoudite où ils ont donné deux concerts.